Les policiers ont défendu le père et considèrent son comportement justifié : il a battu (presque à mort) Raymond Frolander, un jeune homme de 18 ans, qui était en train de violer son fils de 11 ans.

Lire la suite